Retour à l'accueil
Article Web

Pour la première soirée organisée cette saison à La Verrière

  • La montagne

Pour la première soirée à La Verrière, le groupe Plastic Age a dynamité l’Agora. Trois artistes qui se réalisent dans le genre punk-pop, ce qui leur réussit. Et au public aussi…

«Le punk pour l’énergie, le pop pour le côté mélancolie ! », expliquent les trois musiciens du groupe nivernais Plastic Age à qui le punk-pop colle à la peau. Comme ont pu le constater les spectateurs venus à l’Agora, pour la première soirée de La Verrière.

Ils n’envoient pas du bois, non ! C’est toute la forêt qu’ils balancent !

Avec Apolline, à la basse et au chant, qui taille des compos textes et musique sur mesure, Nicolas à la guitare, et Gaëlle à la batterie, le groupe a une moyenne d’âge de vingt ans et un look très sage. Les trois gens s’éclatent depuis six ans et ont produit un CD, sobrement intitulé Plastic Age. Cela semble bien gentillet, tout cela !

Mais sur scène, ils sont transfigurés. Les trois jeunes artistes n’envoient pas du bois, non ! C’est toute la forêt qu’ils balancent ! La batterie explose sous les baguettes de Gaëlle, Apolline éructe ses textes bien servis par le son torturé de la guitare de Nicolas. Sans oublier le bon son servi par Max aux platines qui y est peut-être aussi pour quelque chose !

Le public, électrisé, n’a pas besoin d’en redemander, le concert devient infernal ! Ainsi, ce vendredi soir, c’est à La Verrière qu’il fallait être. Comme toujours, avec les programmeurs de l’Agora, vrais découvreurs de talents, on n’est jamais déçu. Et pour cinq petits euros, la soirée était vraiment géniale et permettra peut-être un jour de dire « Plastic Age ? Je les ai vus à leurs débuts à La Verrière, c’était déjà du lourd ! ».

Dans l’objectif

Lors du concert, quatre objectifs ont suivi le déluge musical de Plastic Age. Il s’agissait des quatre photographes ayant monté l’expo accueillant le public dans le hall de La Verrière. Aline Gounot-Saclier, Jean-François Saclier, Rachel Jolivet-Berger et Michaël Berger déclinent leurs talents à travers la photo de sport, de spectacle ou de nature avec de la macro-photo.

Les tirages, exécutés en haute définition par un laboratoire professionnel sont étonnants de par la diversité des sujets présentés et une maîtrise technique qui ne laisse guère deviner que tous sont autodidactes.

Portraits en noir et blanc d’artistes en concert, vues locales style reportage ou instantanés de scènes de théâtre de rue nocturne, ont attiré l’œil des spectateurs qui ont admiré les travaux présentés mais aussi les vidéos que ces as du numérique avaient apportées avec eux. Pour se rendre compte, consulter Le Rapporteur Montluçon, sur Facebook et Youtube.

Lire l'article : https://www.lamontagne.fr/commentry/2018/10/31/pour-la-premiere-soiree-organisee-cette-saison-a-la-verriere_13036060.html

Nous contacter

Plastic Age

0679750244 plasticage.contact@gmail.com